Produire de l’argent sur le PC de votre voisin !

 Saviez-vous que certains logiciels minent des cryptomonnaies sur votre PC à votre insu ? Et ce de manière légale pour la plupart !

Les cryptomonnaies

Histoire

Les cryptomonnaies ont fait leur apparition en 2008, avec le Bitcoin. La motivation de ses créateurs est d’offrir une monnaie d’échanges virtuelle, décentralisée, qui ne serait pas contrôlée par les états. Le principal atout est qu’elle ne dépendrait de la situation d’aucun état, aucune banque centrale n’en contrôle l’utilisation et les échanges, ni même la valeur. Du fait de cette décentralisation, la monnaie est virtuellement intraçable comme on le verra un peu plus tard. Si elles ne valaient rien à leur lancement, elles ont une valeur totale estimée à environ 172 Milliards de dollars, probablement plus car une partie est utilisée pour des échanges plus ou moins légaux pour acheter drogues, armes, animaux, esclaves … Logique car elle est intraçable.

Les différents types de cryptomonnaies

Il existe plus d’une centaine de cryptomonnaies à l’internationale, mais la plus connue reste le Bitcoin qui a aujourd’hui une valeur de 6200 dollars.

Chaque monnaie offre des avantages et des inconvénients, certaines se font de la concurrence et d’autres sont complémentaire. Certaines monnaies permettent de créer une autre monnaie à l’intérieur d’une blockchain, d’autre permettent d’obtenir un système de stockage chiffré, fiable et décentralisé à l’internationale ! D’autres encore ont mis au point des technologies de votes sécurisés pour, par exemple, envisager d’élire le président depuis son ordinateur, et le tout à moindre coût.

Mais pour utiliser les cryptomonnaies, il faut une puissance de calcul CO-LO-SSALE.

Fonctionnement des transactions

Mais quel rapport entre puissance de calcul et transaction ? Eh bien c’est simple : quand j’effectue une transaction, elle est partagée sur le réseau en utilisant la technologie Peer-to-Peer (pair à pair en français), puis enregistré dans un « bloc chiffré » qui est simplement un fichier texte partagé à tous les utilisateurs. Votre transaction est maintenant inscrite dans la blockchain visible par tous et ce pour l’éternité ! Mais alors en quoi c’est anonyme ?

Le Peer-to-Peer est l’une des technologies utilisées par µTorrent. Si un utilisateur de cette plateforme décide de mettre à disposition un fichier, les ordinateurs des utilisateurs qui cherchent ce fichier vont directement le télécharger sur son PC, via µTorrent et de manière totalement automatisée, sans passer par un serveur. L’utilisateur est à la fois client et serveur. Il n’y a donc aucun serveur qui va tenir un registre des transactions.

Ce qui est inscrit dans la blockchain est en faites votre numéro de compte (ex : 3PehBRmnzumEJK6movBT6yik1qty7RJB4y faites des dons 😊). Sauf que ce numéro, il ne veut pas dire grand-chose et je ne sais pas qui possède ce numéro de compte (est-ce vraiment moi ?). Bien entendu de nouvelles monnaies comme le Monero ont anonymisé encore plus le système qui devient réellement intraçable … (ce qui la rend de plus en plus populaire sur le Darknet)

Revenons-en à notre fichier texte (.dat), celui-ci contient toutes les transactions effectuées dans le monde ces 10 dernières minutes. (Duré variant selon les monnaies 12 sec pour la blockchain ethérum).

Miner des cryptomonnaies

L’utilisation de puces de calcul dans les transactions

Mais pourquoi envoyer tous ces documents de transactions à travers un réseau d’ordinateurs de personnes potentiellement mal intentionnées. Si quelqu’un modifie le fichier texte est ce que je perds mon argent ? En réalité, il existe une sécurité. Si une personne a modifié le fichier pour détourner des fonds, les milliers d’autres mineurs seront interrogés pour savoir si le bloc proposé par cette personne est le même qu’ils ont téléchargé. Il y a alors un vote, et le bloc qui obtient la majorité remplace le perdant. Une organisation quasi sans faille. Il faudrait, pour détourner ces fonds, que plus de 50% des mineurs (la majorité) modifient le fichier pour renvoyer les fonds à la même fausse adresse.

La centralisation des monnaies produites avec les Wallet

Mais à quoi bon laisser son PC à la disposition du réseau ? Eh bien car cela rapporte de l’argent ! En effet, comme lorsque l’on fait une transaction bancaire, on inclut des frais et ces frais sont redistribué à la personne qui arriveras à chiffrer les transactions. On appelle ça miner. Cependant il y a tellement d’utilisateurs aujourd’hui que les revenus du minage sont très faibles et nécessitent un matériel de pointe pour réussir à miner un bloc avant que le suivant ne soit émis. D’ailleurs, la complexité de la tâche est telle que des machines spéciales sont développées pour miner, avec un prix moyen de 3000€. Cependant certaines monnaies se minent aussi à l’aide de carte graphique, tout dépend de l’algorithme utilisé.

Alors Ok, très bien. Mais comment on fait ? Et bien c’est assez simple à mettre en œuvre seul, il faut une carte graphique assez récente, un ordinateur tournant 24h/24 e une connexion internet (même pourrie). Cependant si vous souhaitez optimiser vos revenus alors cela demande réel investissement de temps et d’argent. En pratique il faut lancer un certain script qui va alors enregistrer des transactions et chercher à les cryptés en premier (avant un autre ordinateur du réseau). Pour pouvoir gagner des revenus il faudra rediriger les revenus vers un portefeuille virtuel, ou Wallet. Pour cela, il suffit de rentrer l’adresse chiffrée de votre Wallet dans votre système de minage, et l’argent y sera redirigé. Retenez simplement que la monnaie générée est envoyée à une adresse propriétaire, c’est très important pour la suite.

Les Mining Malwares

Pourquoi ? Pour multiplier la puissance de calcul

Sachant que vous n’avez pas besoin d’un logiciel très lourd pour miner (20Mo), mais juste d’une invite de commande. Et certaines personnes ont compris qu’il y’avait gros à se faire. Ils ont ainsi créé des Botnets, des réseaux de PC (qu’on appelle bots) infectés d’un virus obéissant aux pirates, qui minent pour eux.

Mais pourquoi ? La raison paraît évidente, ils multiplient la puissance de calcul en utilisant le matériel des machines infectées. De plus, le principal coût quand on mine est l’électricité, ce qu’ils ne payent pas.

Et être infecté, c’est rapide, il suffit juste d’installer un logiciel d’une source douteuse pour qu’un Mining Malware s’installe à votre insu. La preuve, il est très facile de dissimuler une fenêtre d’invite de commandes sur un ordinateur. Il suffit alors au script d’agir et de miner tranquillement sans que vous ne vous en rendiez compte.

Ils n’ont ensuite qu’à récupérer leurs gains en pré entrant une adresse de Wallet leur appartenant. Le résultat du minage leurs sera directement envoyé.

Exemples de logiciels légaux qui minent

Mais il n’y a pas que des Malwares qui minent des cryptomonnaies. µTorrent mine par exemple une cryptomonnaie via un second logiciel qu’on appelle EpicScale et qui s’installe en même temps que µTorrent. Ce dernier compte 150 000 000 d’utilisateurs. Si on considère 200 000 utilisateurs “infectés”, cela représenterait un revenu moyen de 1,2 Millions de $ par mois ! Un chiffre énorme !

Mais ça n’est pas nécessairement un programme qui mine …

Mais aussi des sites

Actuellement certains sites internet travaillent sur le développement de scripts qui se lanceraient depuis une page web et qui permettraient de miner. Certains l’ont même déjà mis à l’oeuvre ! C’était le cas de The Pirate Bay notamment. L’intérêt est de proposer à l’utilisateur d’exécuter ce script qui utiliserais seulement 10% des ressources processeur afin de rémunérer les auteurs tout en supprimant les pubs de leur pages internet, ainsi tout le monde y trouve son confort. Cependant il y a les personnes honnêtes, et celles qui l’exécuteront sont vous prévenir et en laissant leur publicité. Il faut savoir que YouTube par exemple étudie cette proposition et c’est tout ce qu’il y a de plus sérieux !

Vidéo sur le sujet

N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne YouTube en cliquant ici. C’est gratuit et je ne minerai rien sur votre PC, promis.

Merci à JG pour m’avoir aidé à rédiger l’article et aidé à vulgariser au maximum le sujet. Son site est disponible juste ici (bon, il est en cours de construction !).

Et comme toujours pour les musiques que j’utilise en vidéo voici le Soundcloud de Featheroff !

Elias Auteur

Fondateur du site, testeur aguerri et fanatique de nouvelles technologies !

Laisser un commentaire